Vastgoed (vakantiewoningen) aan de Costa Blanca

Plus d'info

Contrat de vente

Contrat de vente

  • Avant de signer l’acte, signer l’acheteur et le vendeur généralement d’abord dans un contrat de vente privée (contrato de compraventa) qui est également accompagné d’un acompte de 10%. Le montant + frais restants seront payés à la signature de l’acte chez le notaire, habituellement dans un délai de 3 mois après la signature du contrat d’achat.
  • Est-ce une nouvelle construction sur plan, les factures avec TVA seront payés selon les finitions. IVA (= TVA) = 10%, IVA sur des terres et des parcelles = 21%.
  • Le transfert de propriété au notaire: si vous ne comprenez pas l’espagnol le notaire est obligé d’engager un traducteur ou interprète..
  • L’acte (escritura) contient des données sur le propriétaire (s) immobilier (terrain) de la propriété, l’état libre de la culpabilité et de la charge, le prix, mode de paiement, qui paie l’impôt (le vendeur paie les gains en capital, le cuivre taxe de transfert).
  • Les coûts d’achat s’élèvent à environ 13%, principalement constitué de 10% de taxe et 3% en tant que notaire, avocats, l’inscription, les frais de connexion …
  • En signant on acquiert la propriété, à condition qu’il soit inscrit dans le registre de la propriété (registro de propiedad) dans les 30 jours après la signature. Le escritura original reste avec le notaire, une copie devient l’acheteur.

 







EPC

Certificat de performance énergétique

  • Comme en Belgique exige également un certificat d’énergie en Espagne. L’étiquette énergétique montre comment l’efficacité énergétique (sur une échelle de A à G avec A = G = très efficace pour très-utilisation de l’énergie) est la propriété.
  • Seulement en Espagne EPC techniciens certifiés (architectes) sont autorisés à délivrer un certificat. Le coût d’un certificat varient en fonction, entre autres, la taille de la propriété. Le certificat de performance énergétique est valable pour 10 ans..

 

 

Taxes

Taxes

  • Les résidents et les non-résidents ayant des intérêts financiers (également une deuxième maison) en Espagne doit demander un NIE (Numero de Identificación de Extranjero) numéro, disponible au siège de la police. La chanson a principalement des fins fiscales. Sans NIE est pas possible d’acheter ou de vendre une maison ou de signer un prêt hypothécaire.
  • Si vous achetez l’immobilier en Espagne d’une entreprise qui vend des biens immobiliers professionnels, puis ils vont facturer la TVA (IVA).
  • Si vous achetez une maison existante d’un individu qui, autrement, ne pas agir de l’immobilier, alors vous ne payez pas IVA, mais ITP (= Impuesto de Transmisiones Patrimoniales ou de la taxe de transfert). Les tarifs varient entre 6% et 11% selon la région (par exemple, la Communauté autonome de Murcie et de Valence = 8% = 10%) de la valeur de la propriété indiquée dans la escritura.
  • Vous devez toujours déclarer aux taxes que vous avez un deuxième maison à l’étranger. Avec les accords double imposition qui existent entre la Belgique et Espagne, ces revenus seront pris en compte pour calculer la taxe sur vos autres revenus. Si vous louez votre deuxième maison à l’étranger, vous devez également indiquer votre revenu locatif sur la déclaration de revenus. Mais le revenu locatif est également largement exonéré.
Financement

Financement

  • Un compte bancaire espagnol est nécessaire si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier en Espagne.
  • Avec un prêt hypothécaire, l’acheteur doit veiller à la banque au moins des dégâts de feu et parfois d’autres types d’assurance, comme l’assurance-vie et l’assurance habitation pour les dommages à la propriété
  • En raison de la législation sur le blanchiment de l’argent, il est tenu de payer par chèque bancaire. Le chèque de banque peut avoir un droit émissive d’environ 0,5% du montant. CONSEIL: Il est toujours préférable de discuter des frais bancaires à l’avance et non pas à l’époque.

 

Vous voulez savoir ce que nous pouvons faire pour vous?

Contactez-nous